Appel « Politiques culturelles :
Apartheids ou Vivre ensemble ? »

Contexte : le Premier ministre Manuel Valls, lors de ses vœux à la presse le 20 janvier 2015, a déclaré qu’il existe en France « un apartheid territorial, social, ethnique ».

Le Premier Ministre Manuel Valls

Manuel Valls à l'Assemblée nationale
(source de l'image : Politiques publiques : l'actualité publique, économique et citoyenne)

« …Je me trouve imbécile d'aller demander la permission de faire des tableaux à des médecins… »

Lettre de Vincent Van Gogh, alors interné, à son frère Théo, en août 1889

Le rôle de l’école dans l’apprentissage de la citoyenneté et du Vivre ensemble est interrogé, mais le rôle des politiques culturelles, d’éducation populaire et les apartheids culturels subis par des millions de citoyens sont absents du débat public.

De vastes populations dans des quartiers populaires, des banlieues, en milieu rural, en grande précarité, dans le secteur carcéral, enfants, adultes handicapés, personnes âgées en perte d’autonomie, malades d’Alzheimer, sont victimes de discriminations, de ghettos, d’apartheids dans leur accès à la culture. Pourtant la France a reconnu l’accès à la culture comme droit humain inaliénable. Il est un préalable pour le respect de la dignité des personnes, dans leur diversité culturelle, pour leur inclusion sociale, scolaire et professionnelle.

Les politiques culturelles et d’éducation populaire doivent être exemplaires dans le respect des valeurs et principes de la République, elles seront alors, un levier puissant, pour réussir dans l’objectif national du Vivre ensemble.

Nous, signataires de l’Appel « Politiques culturelles : Apartheids ou Vivre ensemble ? », sollicitons des mesures au regard de ce contexte et à hauteur des enjeux.


Appel au Premier ministre, Monsieur Manuel Valls
Saisie de : Monsieur Jacques Toubon, Défenseur des Droits, Monsieur Jean-Claude Ameisen, Président du Comité national consultatif d’éthique, Monsieur Patrick Bloche, Président de la Commission des affaires culturelles et de l'éducation à l’Assemblée Nationale, Madame Catherine Morin-Desailly, Présidente de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat